L'histoire des remorques et des râteliers : des chevaux de randonnée au stockage et à l'exposition des fournitures

L'étymologie des mots Trailer et Racks remonte à la fin du 16e siècle

L'histoire des remorques et des râteliers : des chevaux de randonnée au stockage et à l'exposition des fournitures

LES REMORQUES, QUI SONT UTILISÉES POUR LE TRANSPORT DE MARCHANDISES, ONT ÉTÉ À L'ORIGINE APPELÉES « TRAIL-HORSES » OU « TRAIL-PONIES », EN RAISON DE LEUR CAPACITÉ À ÊTRE TRACTÉES PAR UN CHEVAL.

Le terme « trailer » a été enregistré pour la première fois en 1597, et on pense qu'il dérive du terme néerlandais « traillen », signifiant « traîner ». Ce terme a ensuite été changé en « chevaux de piste » et a finalement évolué en « remorque ».

Les étagères, utilisées pour stocker et exposer des objets, remontent également à la fin du XVIe siècle. Le terme « rack » a été enregistré pour la première fois en 1597, et on pense qu'il dérive du terme moyen néerlandais « raken », signifiant « s'étirer ». Ce terme a ensuite été changé en « racken », pour finalement évoluer vers « rack ».

L'utilisation de remorques et de râteliers par les paysagistes constitue une partie importante de la profession, car ils permettent le transport efficace et sécuritaire des outils et des matériaux. Les remorques sont également utilisées pour transporter des équipements plus gros tels que des tracteurs et des tondeuses, tandis que les racks offrent un moyen pratique et sécurisé de stocker et d'exposer différents types de fournitures.

Dans l’ensemble, l’origine étymologique des mots trailer et racks remonte à la fin du XVIe siècle. Les deux termes sont dérivés de termes néerlandais, « trailen » signifiant « traîner » et « raken » signifiant « étirer ». Les remorques et les supports sont des outils essentiels pour les paysagistes, car ils rendent le transport des outils, des matériaux et des équipements plus gros plus facile et plus efficace.

Laisser un commentaire

x

x